Quelle politique de cookies en 2022 ?

Quelle politique de cookies en 2022 ?

Les cookies sont des traceurs qui sont placés sur des applications mobiles ou des sites internet. Ils permettent de suivre les internautes via leur navigation sur le web. Les cookies collectent les données personnelles des utilisateurs. Ils sont de ce fait encadrés par une certaine politique. Cette dernière est basée sur la transparence et le consentement. Pour en savoir plus sur la politique de cookies en 2022, veuillez parcourir cet article.

Ce qu’il faut savoir sur la politique de cookies

La politique de cookies est un document expliquant aux internautes l’usage qui est fait des traceurs recueillis sur un site. En effet, elle traduit le principe de transparence qui régit la réglementation en matière de protection des données.

Bien que n’étant pas exigée par le RGPD, la politique de cookies reste nécessaire pour les propriétaires de sites internet. D’une part, elle permet d’apporter les informations utiles aux utilisateurs. D’autre part, la politique de cookies sert à alerter les internautes lorsqu’une technologie de suivi de site web est utilisée.

Pour qu’elle soit conforme, la politique de cookies en 2022 doit comporter trois principaux éléments. Parmi ceux-ci, il y a d’abord les différents types de traceurs utilisés par le site web. La politique de cookies doit également expliquer l’objectif de chaque cookie recueilli. Enfin, la politique doit indiquer comment supprimer les cookies de l’appareil, voire comment retirer le consentement à ces traceurs.

Comment obtenir une politique de cookies conforme en 2022 ?

Deux principales alternatives s’offrent à vous pour obtenir une politique de cookies conforme en 2022. Vous pouvez soit le faire vous-même, soit solliciter les services d’un fournisseur spécialisé.

Dans le premier cas, la mise en place de la politique de cookies va se faire en 4 étapes. Premièrement, vous devez déterminer les lois sur la protection des données qui s’appliquent à votre entreprise. Ensuite, vous devez consulter les directives relatives aux cookies que vous devez respecter. Puis vous devez procéder au paramétrage des cookies. Pour finir, vous allez rédiger votre politique de confidentialité afin de consolider votre politique de cookies.

Dans le second cas en revanche, vous allez faire appel aux services d’un fournisseur de politique de cookies. Là aussi, vous devrez suivre les quatre étapes du cas précédent. Cependant, vous n’aurez pas besoin de rédiger vous-même la politique de cookies. Le professionnel sollicité se chargera de le faire. En général, il la générera automatiquement. Il n’aura qu’à remplir les zones nécessaires avec les informations utiles. Le fournisseur sollicité veillera enfin à ce que votre politique de cookies soit à jour et conforme à la législation en vigueur.

Le but de la politique de cookies ainsi obtenue sera de recueillir le consentement des utilisateurs. Ce dernier doit remplir certains critères pour qu’il soit considéré comme étant valable.

Les conditions de validité du consentement à la politique de cookies en 2022

Pour être valable, le consentement doit d’abord être préalable au dépôt et à la lecture des cookies. Ainsi, tant que l’utilisateur n’a pas donné son consentement, ces traceurs ne peuvent être déposés ou lus sur son terminal. L’accord de l’internaute doit aussi être sollicité à chaque fois que la finalité des cookies évolue.

La validité du consentement dépend également de la qualité de l’information reçue par l’utilisateur. Cette approbation étant une manifestation de volonté libre, spécifique, univoque et éclairée, ladite information doit être complète et visible. Aussi, elle doit être mise en évidence en plus d’être rédigée en des termes simples et compréhensibles par tout utilisateur. Enfin, l’information doit informer les utilisateurs quant aux finalités des cookies et de l’identité des responsables de leur traitement.

Pour que son consentement à la politique des cookies soit valable, l’utilisateur doit exercer un choix réel. Il doit avoir la possibilité d’accepter ou de refuser le dépôt ou la lecture des cookies avec la même simplicité. Autrement, le propriétaire du site ou de l’application s’oppose à l’article 4 du considérant 42 du RGPD.

Enfin, l’utilisateur doit avoir la possibilité de retirer son consentement simplement et à tout moment. Pour ce faire, ce dernier doit disposer de solutions lui permettant d’y parvenir. Lesdites solutions devront être mises en évidence et accessibles en permanence.

Par ailleurs, sachez que chaque acteur se prévalant du consentement doit pouvoir le justifier. À cet effet, il devra utiliser des modalités non exclusives qui sont prévues.