Quelle politique de cookies en 2022 ?

Quelle politique de cookies en 2022 ?

Il existe des témoins de connexions qui ont vocation à collecter certaines données personnelles des internautes. Même si cette collecte n’est pas interdite, elle demeure strictement réglementée. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur la politique de cookies 2022.

Qu’est-ce qu’une politique de cookies ?

La politique de cookies n’est rien d’autre qu’une déclaration qui s’adresse aux utilisateurs d’un site. Elle vise à porter à la connaissance de ceux-ci des cookies et traceurs du site visité. Ainsi, elle informe sur les données des internautes qui sont suivies, les causes du suivi et où les données sont envoyées.

Grâce à elle, les internautes ont la possibilité de choisir s’ils souhaitent être suivis ou pas. Puisque cette politique est relative à l’utilisation des données à caractères personnelles, elle peut être contenue dans la politique de confidentialité. Cependant, certains sites préfèrent les présenter séparément. Dans tous les cas, la politique de cookies doit respecter le règlement général sur la protection des données (RGPD).

Contenu de la politique de cookies

Le RGPD exige les éléments essentiels à prendre en compte pour la politique de cookies. Tous ces éléments visent un choix éclairé des décisions des utilisateurs d’un site. Ainsi, la politique doit contenir la définition du terme cookies. Il s’agit en réalité de préciser clairement en des termes très accessibles, ce que sont les cookies afin que les internautes puissent choisir de se conformer ou non.

Pour ce faire, l’usage des mots purement juridiques de nature à semer des confusions dans l’esprit des utilisateurs est interdit. Il est dès lors recommandé de mettre en gras certains liens afin de diriger les internautes sur certaines clauses.

En plus de cette information, la politique de cookies doit également contenir la précision sur le type de cookies utilisé par le site. Cela doit être fait de manière très simple et informative. Il faut donc choisir le moyen le plus approprié pour parvenir à cette fin. Il peut s’agir d’un tableau informatif sur les détails du type de cookies choisi par la société dans un format clair et vraiment lisible.

Elle doit aussi prévoir les objectifs visés par les cookies que le site utilise. C’est l’un des éléments importants de la politique, car cette partie consiste à indiquer comment les informations seront employées par le site, mais également donne les fins pour lesquelles les cookies sont utilisés. Ici, la transparence est la règle capitale.

Il est impératif d’informer le client sur ses droits de manière à lui permettre de savoir ce à quoi les informations collectées serviront. Ce faisant, il consent librement à la manière dont ces données à caractères personnels seront manipulées. De ce fait, si les informations doivent être utilisées par un tiers, c’est le moment de le préciser.

Le RGPD et le consentement aux cookies

Entré en vigueur en mai 2018, le RGPD a beaucoup œuvré pour la protection des utilisateurs d’un site. Ainsi, il met principalement l’accent sur le consentement de ceux-ci.

Conformément aux dispositions du RGPD, il revient au propriétaire et aux opérateurs de sites de s’assurer que la collecte et le traitement des données sont faits légalement. Ce règlement exige que les informations soient recueillies après que les utilisateurs aient donné leurs consentements. Ainsi, le RGPD impose un consentement préalable à l’activation des cookies.

En plus, il prescrit que le consentement de l’internaute soit totalement libre autrement dit, il ne doit pas être forcé. La conformité aux cookies RGPD se fait généralement sur les sites à travers des bandeaux cookies qui ont pour but de permettre aux utilisateurs de sélectionner et d’accepter l’activation de certains cookies sur le site.

Il est important de rappeler que les cookies tiers longtemps reconnus sont en train d’être supprimés progressivement et devront disparaître en 2023 selon GOOGLE.