DES CHIFFRES ALARMANTS

Selon la Tribune, en 2018, la CNIL a effectué 310 contrôles qui ont amené à 48 mises en demeure dont 13 ont été rendues publiques. Ainsi, 11 sanctions dont 9 pécuniaires ont été prononcées.

On dénombre à ce jour plus de 11 900 plaintes des citoyens, soit une augmentation de 30% en France.

Grâce à la prévention de la CNIL, plus de 19 000 DPO, délégué à la protection des données, ont été désignés par plus de 53 000 organismes.

Le site de la CNIL est d’ailleurs une bonne source d’information puisqu’il a comptabilisé plus de 8 millions de visites en un an.

Financièrement, près de 56 millions d’euros d’amendes ont été infligées lors des neuf premiers mois du RGPD

Aujourd’hui les autorités de contrôle disposent désormais d’un pouvoir de sanctions démultipliées. Avant le RGPD la CNIL pouvait appliquer une amende de 300 000 euros, à présent cette amende peut atteindre 4 % du chiffre d’affaires mondial en cas de manquement grave.

LA CNIL : ACTEUR DE LA CYBERSÉCURITÉ

Depuis l’année dernière, la CNIL oblige les entreprises à notifier les violations de données sous 72 heures. Celle-ci considère cette exigence comme importante afin de protéger les données des personnes. Notons que déjà plus de 2 044 notifications de violation de données ont été reçues en France.

Interviewé par la Tribune, Marie Laure Denis, présidente de la CNIL, a expliqué ses priorités de contrôle pour l’année 2019.

Pour commencer, le respect de tous les droits des individus tel que le droit de rectification, d’opposition ou encore d’oubli sera sa priorité. Bien que les sous-traitants n’aient pas affaire au consommateur final, la présidente veillera à la conformité de ceux-ci, tous secteurs confondus.

Ensuite, la protection des mineurs sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux, a été elle aussi mise en avant par la présidente lors son interview.

Enfin, Marie Laure Denis souhaite exploiter davantage les plaintes des concitoyens pour y répondre plus vite.

N’oubliez pas que le RGPD concerne 500 millions d’européens mais aussi toutes les entreprises et organisations dans le monde entier qui traitent de données personnelles de citoyens européens.

Simplifiez-vous le RGPD !

RGPD EXPRESS